Best Italian Wine Award, Bolgheri, Fair - Fiere - Salons, Français, Tuscany, Vino Nobile di Montepulciano
Leave a Comment

Mon Italie à Vinexpo 2013

L’Italie est l’un des rares pays au monde où les vignes s’étendent du nord au sud de manière presque uniforme et où la grande variété de terrains donne naissance à des produits autochtones uniques : 403 appellations protégées (dont 73 en DOCG, contrôlées et garanties), 330 AOC et 118 vins de pays.

Le vin italien est très apprécié dans le monde et les chiffres en témoignent, en 2012 les ventes ont augmenté de 6,5% pour un volume en hausse de 16,7% ; cette envolée est surtout due au succès enregistré par les vins effervescents avec une hausse en valeur de 13,8%. Ce sont les liens avec le territoire et la culture, les bons rapports qualité/prix et l’innovation dans la tradition qui font du vin italien un produit hautement apprécié.

Et justement, le vin italien issu de territoires aux caractéristiques géologiques spécifiques et aux traditions culturelles différentes est le résultat du travail de l’homme sur son environnement ; ces terroirs uniques invitent à la découverte

Durant ce Vinexpo, l’ICE (Institut pour le Commerce Extérieur) a proposé un programme de dégustation afin de nous faire découvrir ces terroirs où l’ingéniosité et le travail de l’homme ont permis de faire naitre une harmonie entre la mise en pratique des méthodes culturales jusqu’aux endroits les plus insolites :  les joyeux du Parc naturel de Adamello-Brenta le dimanche 16 juin ; Les Cinque Terre où la vigne devient héroïque le lundi 17 juin ; Le parc du Volcan Etna un patrimoine unique le mardi 18 juin etc… un moment d’union et de partage à la découverte de traditions, mais aussi de gout moderne et style italien.

vinexpo2L’union et le partage passent aussi par l’art comme avec le Consortium du Vino Nobile di Montepulciano au stand DE135 (Hall 1) et ses nombreuses étiquettes en dégustation, une présence renforcée vu le succès  de ces vin en France et vu le partenariat officiel entre le Consortium et l’une des orchestres le plus importantes au monde : l’Orchestre National “Ile de France”, dirigée depuis  2012 par l’Ambassadeur du Vino Nobile, Enrique Mazzola. Ce grand musicien a vécu longtemps à Montepulciano et c’est grâce à lui que chaque activité de l’orchestre est accompagnée de moments de dégustation des vins de la région et d’autres produits du terroir, une façon de promouvoir « autrement » ces produits, un mariage entre musique classique et Toscane. Le Consortium me fait part aussi du nombre croissant d’adhérents qui produisent en agriculture biologique voir biodynamique et d’un bruit de couloir comme quoi Montepulciano serait en train de devenir monument protégé par l’Unesco inscrit au patrimoine de l’humanité…

vinexpo3L’intérêt pour les vins italiens a été surtout flagrant durant deux master classes organisées par le journaliste de la Revue des Vins de France et spécialiste des vins de la botte Raoul Salama avec M. Luca Gardini meilleur sommelier du monde 2010 et fondateur du BIWA, le Best Italian Wine Awards et M. Daniele Cernilli, ex Gambero Rosso et fondateur du site www.doctorwine.it : la première dimanche 16 juin sur l’excellence des vins italiens gagnants du BIWA et la 2e lundi 17 sur le Prosecco de Conegliano Valdobbiadene, deux master classes ultra complètes, avec 90 inscrits à chaque fois (uniquement sur invitation) et deux liste d’attente ! Un franc succès.

Le BIWA est un palmarès qui distingue annuellement, après une série de dégustations à l’aveugle, les 50 meilleurs vins de la Péninsule. Le succès immense de la première édition de 2012, a porté le BIWA à Vinexpo avant de voguer vers le Mexique, Hong Kong et Londres.

En dégustation 8 parmi les vins qui se sont classés dans les 10 premiers du palmarès :

  1. Trebbiano d’Abruzzo 2007 de chez Valentini
  2. Barolo Riserva Monprivato Cà d’Morissio 2004 de chez Mascarello Giuseppe e Figlio
  3. Bolgheri Sassicaia 2009 de chez Tenuta San Guido
  4. Barolo Le Rocche del Falletto 2007 de chez Bruno Giacosa (classé 6e dans le palmarès)
  5. Taurasi Riserva Radici 2005 de chez Mastroberardino (classé 7e dans le palmarès)
  6. Vecchio Samperi Ventennale de chez Marco de Bartoli (classé 8e dans le palmarès)
  7. Giulio Ferrari Riserva del Fondatore 2001 de chez Cantine Ferrari (classé 9e dans le palmarès)
  8. Brunello di Montalcino Cerretalto 2006 de chez Casanova di Neri (classé 10e dans le palmarès)

Liste complète des 50 meilleurs vins sur www.biwawards.it

vinexpo7Dans le parterre des invités dont je faisais partie les camps se sont divisés nettement devant les deux Barolo, d’un côté le style ultra classique et traditionnel de Mascarello, avec sa couleur soft, son nez ouvert de fraises et notes balsamiques épicées et de l’autre le style moderne de Bruno Giacosa qui n’a repris que très récemment le domaine (1996) après une longue carrière de négociant capables de sources les meilleures grappes, un vin au nez de réglisse et violette, avec des tannins, de l’acidité et une fraicheur magnifique.

vinexpo5Le Sassicaia 2009 n’a pas confirmé sa place de 3e peut être en partie due au millésime bien trop jeune.

vinexpo6Le 1er, le surprenant blanc produit par Valentini, séduit par son acidité de style champenois due au sol des montagnes du Gran Sasso où il est implanté à 300m.

vinexpo4Mais les 2 vins qui m’ont le plus plu sont sans aucun doute le Taurasi de Mastroberardino qui se trouve en Campanie (à 40 km à l’est de Naples) et son cépage, l’Aglianico (le Nebbiolo du Sud), une bouche spectaculaire, une présence tannique indéniable et un nez proéminant de framboise ; mais aussi le Vecchio Samperi Ventennale de di Bartoli, produit en Sicile à partir de la variété Grillo avec lequel on fait surtout du Marsala ; un vin de solera de 20 ans avec un ajout de 10% de vin jeune en dernier, avant l’embouteillage, un vin oxydé, parfait, fruité et fumé.

Une halte obligée m’a vue passer par le stand de la Chambre de Commerce de Vérone, la province engagée dans l’organisation de l’autre salon européen de vins le plus important en ce moment : Vinitaly. Vérone est la patrie de grands vins tels que l’Amarone, le Soave ou le Bardolino et chaque année la CCI organise le concours Verona Wine Top…vous vous doutez bien qu’il s’agit du meilleur de la production de la région et du dernier millésime, là aussi un palmarès remis en cause annuellement, un projet réalisé déjà depuis 9 ans, qui met sur le devant de la scène même les plus petites caves encore peu connues.

Si vous flânez dans la région il y a une appellation qu’il vous faut absolument découvrir : le vin blanc de Custoza produit sur les collines entre Vérone et le Lac de Garde, un vin blanc d’assemblage (principalement Garganega le grand autochtone de la province, le Trebbianello dérivé du Tocai et le Bianca Fernanda, un clone du Cortese) à la complexité aromatique indéniable tout en restant léger et plaisant et iodé. Le profil sensoriel présente des notes fruitées et florales, accompagné parfois d’herbes aromatiques et épices.  Quand le Custoza est Superiore et provenant de sélection parcellaires, il montre de très bonnes capacités d’élevage dans le temps. Plus rare sa version passerillée, couleur dorée et gout moelleux.  Tous les gagnants, appellation par appellation, sur www.veronawinetop.it

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s