Bio, Français, Montalcino, Tuscany
Leave a Comment

Brunello Bio – Pian dell’Orino

Pian dell’Orino se trouve au sud-est de Montalcino, coté versant du Mont Amiata, l’ancien volcan magique. Ce petit domaine de 6ht  a été créé en 2000 par Caroline Pobitzer et son mari  et est entouré de foret et oliviers, la carte postale typique de Toscane…

Les vignes sont reparties sur 4 parcelles aux caractéristiques bien distinctes ainsi chaque type de vin produit est lié à une zone bien définie.

Certifié bio en 2001, le couple pratique l’agriculture biodynamique depuis 2003. En fonction des exigences du sol, ils pratiquent un enherbement mixte avec des fleurs, des légumineuses ou diverses variétés de graminées et de céréales. Tous les produits utilisés pour le traitement des vignobles, tels que les infusions, propolis etc. sont de leur propre fabrication.

Pian dell Orino2-13Le raisin de Sangiovese, seul cépage du domaine, une fois vendangé est soumis à une sélection draconienne. Selon le type de vin souhaité, la vinification a lieu en bois ou acier. Le domaine ne produit que 3 vins, un IGT, le Rosso di Montalcino DOC et le DOCG Brunello di Montalcino.

Dans la cave, le vin est élevé en fûts de chêne français ou de Slavonie d’une contenance qui varie entre 10 et 40 hl  pour un total annuel de bouteille produites de 15 000 cols.

Le Rosso est vendu autour des 28€, il s’agit d’un vin fruité et rond qui passe entre un an et un an et demi en bois (grosses foudres de 25hl) puis 6 mois en bouteilles avant la mise en marché.

Le Brunello lui est vendu autour des 65€, voici mes commentaires d’une petite verticale de ce vin comprenant 2005, 2007 et 2008, le dernier millésime à avoir été mis en marché pour toute l’appellation Brunello.

pian dell'orino insie_1FDA4

2005 : bouche fluide et légère, juteuse, pourtant concentrée en aromes, très rond, tannins parfaitement intégrés.

2007 : (provenant exclusivement de la parcelle en hauteur Bassolino di sopra et vu les résultats, le domaine pense à l’avenir produire 2 Brunello, l’un d’entre eux provenant de ce micro cru qui produit maximum 10hl par an) nez spectaculaire, bouche vivace, jolie acidité, tannins encore une fois parfaitement tissés.

2008 : le bébé du lot, acidité encore importante, petite amertume en fin de bouche, très long.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s