Français, london, Uncategorized, Voyage - Viaggi - Trip
Leave a Comment

Chelsea Physic Garden, le jardin botanique le plus secret de Londres

Il date de 1673, 4 hectares près de la Tamise qui aujourd’hui se trouvent en plein cœur de Chelsea, à deux pas du restaurant étoilé de Gordon Ramsay.

IMAG0151
A l’époque, il se trouvait en pleine campagne et la proximité du fleuve rendait la terre plus riche pour implanter les plantes médicinales dont les apothicaires avaient besoin pour leurs potions miraculeuses. Le jardin fut crée afin d’y faire pousser ces plantes et d’en étudier leur utilisations. La zone était déjà reconnue pour ses maraichers et vergers et les déplacements ainsi que le transport et commerce de marchandise se faisaient plutôt sur la rivière que sur la route. La capacité d’absorption d’eau du sol ainsi que son exposition au sud ont été des attraits supplémentaires. Encore aujourd’hui, ce microclimat, permet de cultiver des spécimens sensibles comme l’olivier qui poussent rarement en Grande Bretagne. Les serres ont toujours été une caractéristique importante du jardin.

IMAG0153
En 1712, le Docteur Hans Sloane achète le manoir de Chelsea et se trouve donc également en possession du jardin. Il garantira aux apothicaires une location à vie de cette terre pour 5£ annuelles à condition que ces hectares restent toujours sous la forme d’un jardin botanique. Le loyer de 5£ est toujours payé à ses héritiers, le loyer le plus bas de Londres…
Depuis, au moins 50 nouveaux spécimens de plantes par an ont été livrés au jardin, aujourd’hui on dépasse sensiblement les dizaines de milliers.

IMAG0170
Le chef jardinier Philip Miller est l’un des personnages les plus importants de cette histoire, il fit connaître le jardin à travers le monde mais surtout il écrivit 8 éditions d’un dictionnaire de jardinage (un best seller donc pour l’époque) qui devint la référence en matière de jardinage non seulement en UK mais aussi aux USA. Il est donc responsable de la passion des anglais pour le « gardening ».

IMAG0150
Après les apothicaires, une fondation prendra la direction du jardin qui restera fermé au public jusqu’en 1983, les étudiants l’utiliseront jusque là pour leurs recherches et expériences.

IMAG0158Le Chelsea Physic Garden couvre maintenant 3.8 ht avec au nord la Royal Hospital Road, à l’est Swan Walk et au sud Embankment. Le dessin originel du jardin y est respecté : l’espace est divisé par des allées de graviers qui sont elles mêmes divisées en lignes étroites et rectilignes. Il garde toujours comme but l’éducation et la conservation des plantes pour le département botanique du Musée d’histoire naturelle et prône de nombreuses initiatives communes aux médecins herboristes.

Le jardin est ouvert au public d’avril à octobre, du mardi au vendredi (et le dimanche) de 11h à 18h, je vous conseille vivement de le visiter, de vous asseoir sur l’un des bancs gravés à la mémoire d’un donateur, d’ouvrir un livre de Jane Austin et de vous sentir en paix avec le monde et la nature en faisant un clin d’œil à la scène finale de Coup de Foudre à Notting Hill.IMAG0165

Mais pourquoi vous parler d’un jardin dans un blog de vin ? Je pourrais vous dire que de nombreux pieds de vitis vinifera y sont plantés depuis des centenaires ou bien que la carte des vins au manoir est une invitation au voyage, mais la vérité est que je suis tombée amoureuse de ce petit mouchoir de poche de terre londonienne et qu’à 18h, ils ont du me décoller du banc à force de gros bras pour que je m’en aille…

IMAG0157

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s