Français, Montalcino, Tuscany
Leave a Comment

Le Brunello de Ferragamo au bal des débutantes de Montalcino

Un business de cœur et de racines, c’est la synthèse du premier vrai investissement en Italie de Massimo Ferragamo, le dernier des 6 enfants du couple « couture » Wanda et Ferruccio, président de la branche USA depuis 30 ans de l’entreprise de mode familiale.

Massimo vit et travaille à New York mais l’appel de sa Toscane natale a été le plus fort et c’est ainsi, qu’il y a 10 ans, avec des amis sur un ton de défi et de jeu, il a entreprit d’y investir. C’est en 2000 que la possibilité de racheter le domaine de Castiglion del Bosco s’est présentée, un domaine énorme de 2000 hectares en plein cœur de Montalcino avec un bourg dont les confins sont les mêmes, intactes, depuis 4000 ans et qui est toujours resté une propriété d’un seul tenant, chose très rare.

splash-cdb

Au nord-ouest de Montalcino, proche de Buonconvento, le domaine s’étend sur une colline qui culmine à 500 mètres d’altitude avec son bourg, son château de 1100, son église, ses écuries et ses maisons de fermiers disséminées dans la campagne qui composent à eux seuls plus de 20 fermes, sans oublier les 62 hectares de magnifiques vignobles plantés dans l’une des appellations les plus cotées.

Mais que faire avec un domaine si vaste et diversifié ? Chez Massimo le virus de l’entrepreneur ne dors jamais, il met alors au point une stratégie basée sur trois piliers : le tourisme, la production vinicole et le real estate. Le premier investissement a concerné le vignoble, il fallait remettre sur les rails les parcelles de grande qualité qui avaient été délaissées lors des dernières décennies. Un investissement de 15 millions d’euros avec également la construction d’une toute nouvelle cave capable aujourd’hui d’accueillir 3000 hectos, la restauration de la cave à barrique et un programme de renouvellement du vignoble initié en 2003 et son intensification (5600 pieds/hectare contre les 4000 précédents).

castiglion_del_bosco01

2e investissement, la brique. Des 20 fermes demeurantes sur le domaine, 10 ont été transformées en villas de luxe, déjà vendues aux tuscanlovers étrangers pour qui, l’aspect fastidieux de devoir gérer un investissement immobilier en Italie, est pris en charge par le domaine. Sous peu débutera également la restructuration des 10 lots restants avec la même logique.

2_15

L’autre pilier de Castiglion del Bosco c’est le tourisme, pensé sous forme d’un hôtel de grand standing et comportant également un terrain de golf de 18 trous. Le réceptif s’appuie sur 23 suites dans le bourg où tout est mis en place pour garantir une expérience de culture et bienêtre. Le restaurant, le SPA, tout a été pensé ici pour traduire le style et la typicité de la région. Le parcours de golf est la fierté du domaine, il a été dessiné par Tom Weiskopf, le champion du British Open. Un investissement qu’à lui seul a couté 10 millions d’euros mais qui, selon mon humble avis, va drainer la bonne clientèle pour un lieu à la structure si particulière.

Découvrez ici leur site Internet : www.castigliondelbosco.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s