Bolgheri, Français, SuperTuscan, Tuscany
Leave a Comment

Lieux (non) communs « Bolgheri ou non-Bolgheri » tout le monde a raison

Pourquoi le monde du vin italien a suivi avec si peu d’attention le débat sur la modification de l’AOC Bolgheri ? Car il s’agissait d’inclure dans l’appellation qui, jusqu’à aujourd’hui, ne prévoyait que la production de vin rouge d’assemblage, aussi les mono cépages. C’est tout, vous direz-vous ?

Bolgheri-Tuscany

Photo @Roberto Nencini

Et non ! A partir de 1983, quand autour de Sassicaia (le 1er grand rouge de l’œnologie italienne moderne) a été cousue une appellation sur mesure afin que ce vin arrête de se balader dans le monde avec une simple mention de vin de table, le territoire de Bolgheri a connu de plus en plus d’affirmations de succès qui ont encouragé nombreuses initiatives d’investissement. Dans la commune de Castagneto Carducci (dont Bolgheri fait partie), c’est là qu’a commencé un processus de prolifération virtuose grâce auquel les domaines viticoles de qualité signalés sur les guides sont plus d’une quarantaine à aujourd’hui.

paleo_rossoMais, au final, ceux qui se sont imposés sur le marché mondial, ne produisent pas uniquement des vins d’assemblage.

Je pense notamment au Paleo (Cabernet Franc), au Scrio (Syrah) ou bien à Masseto (Merlot), qui ont dû se rabattre sur la mention IGP.

L’idée donc de modifier les statuts de l’appellation est née au moment où Masseto avait atteint les même prix que Sassicaia car il semblait absurde que l’un des rouges les plus emblématiques de Bolgheri n’en porte pas la mention sur l’étiquette.

29_1masseto_2009

Pourquoi s’opposer à cela ? Ceux qui  sont contre, pensent que sur les marchés à l’export la force du cépage amoindri et efface la notoriété du territoire. Pourtant ceux qui souhaitent le changement dans le cahier des charges veulent aussi protéger et promouvoir le territoire de Bolgheri. Au final, c’est la frange des “pros” au changement qui vient de gagner mais cela me rappelle fortement un épisode magnifiquement raconté par l’écrivain Alessandro Manzoni, celui d’un juge qui après avoir écouté un plaignant lui avait donné raison, puis en écoutant la partie adverse, lui avait donné raison aussi…

Afin de mettre tout le monde d’accord, il suffirait qu’en lieu et place de la mention du cépage à côté de celle du territoire, les institutions autorisent l’identification des crus comme pour Sassicaia, mais c’est une solution trop simple pour un pays aussi compliqué que le mien…

sassicaia2008_03

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s