Fair - Fiere - Salons, Français, Trentino, Voyage - Viaggi - Trip
Leave a Comment

Toute première fois, tutut… au Merano Wine Festival

Cela fait plus de 20 ans que le Merano Wine Festival existe. Chaque année, les professionnels italiens s’y déplacent avec leur air un peu suffisant, un peu ennuyé, mais réellement effrayés par le bain de foule qui les attend et qui, souvent, les empêche de faire leur travail, mais c’est bien là qu’ils peuvent rencontrer et échanger en un seul lieu avec le gotha de l’œnologie italienne.

south-tyrol-wine-festival
La formule est inchangée depuis le début et elle garantie la présence des meilleurs représentants de la viti-œnologie italienne en provenance des appellations les plus importantes de la Botte. Autre fois, pour les domaines, être sélectionnés parmi les exposants du salon établissait une sorte de certification de leur succès, aujourd’hui ce label s’est effacé en partie à cause du fait que les organisateurs au fil des ans ont dû élargir leurs critères de sélection, mais surtout grâce à l’élargissement du nombre de producteurs de grande qualité que l’Italie réunis dans ses rangs. Et jusqu’à quand le profil qualitatif du vin italien continuera à croitre, inévitablement le nombre d’exposants à Merano aussi.

Le problème qui se profile à l’horizon est un problème d’espace, mais où va-t-on les mettre ? Je crois que le patron du Wine Festival, Helmut Kocher, devra demander asile dans l’un des beaux immeubles privés en marge du hall du charmant village de montagne (et de termes) qu’est Merano.

Über Meran thront der alte zinnenbewehrte Pulverturm, im Hintergrund das Bergpanorama der Texelgruppe.

Web-Therme_02

Le succès de cette manifestation met en évidence le fait qu’en Italie, malgré les temps de crises pas encore tout à fait résolus, il existe un nombre impressionnant de vrais passionnés qui sont disponibles à payer un ticket d’entrée de 120€ pour accéder coute que coute aux salles prestigieuses de la Kurhaus. Un budget qui permet d’accéder à des salles bondées où il est très difficile de déguster en toute quiétude un bon verre de vin. Cela met aussi en évidence l’amour que les italiens, aidés par d’autres passionnées autrichiens et allemands, portent à leur production viticole de qualité. Un signal fort malgré la constante baisse de la consommation par personne.

city-view-winter
Merano pour moi, qui y participais pour la toute première fois, s’est révélé être une occasion de construire une nouvelle façon de communiquer avec ces winelovers afin qu’ils deviennent les ambassadeurs de leur passion auprès d’autres consommateurs italiens qui aujourd’hui n’osent pas franchir le pas, mais il faudrait organiser d’autres manifestations de ce type et élargir le bassin de ces « utilisateurs » du vin made in Italy.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s