Bio, Cibus, Français, Life, Maremma, olive oil, Tuscany
Leave a Comment

Le temps des oliviers

A l’automne, les oliviers agitent au vent leurs rameaux pleins de vie, pendant que les vignes de Sangiovese se teintent de jaune et jouent avec le vert intense des bois.

dsc00777

C’est le moment de la récolte, un rituel sacré et ancien qui fait du bien à l’âme.

Les mains nues, nous travaillons les arbres noueux et cueillons les fruits qui deviendront au pressoir de l’or vert, notre « précieux » qui parfume les pharaons et enduit les rois depuis des siècles.

A peine pressée, l’huile nouvelle émeut, quittant les mains qui l’ont faite, laissant la peau douce comme du velours.

Contrairement au vin, l’huile d’olive doit être consommée jeune pour bénéficier du goût et de tous les bienfaits de ses composants. En effet, il ne s’agit pas d’une huile contenue dans des graines mais dans la pulpe d’un fruit, l’huile d’olive est un jus de fruit.

14956383_10154812668237845_2657196865581299965_n

Elle contient environ 200 composants dont des vitamines (A et E principalement) et des phénols qui ont une action anti-oxydante et anti-vieillissement : or ces composants disparaissent progressivement avec le temps ; l’huile d’olive est riche en acides gras mono-insaturés très bons contre le cholestérol. Cela représente un grand avantage sur le plan alimentaire par rapport aux lipides d’origine animale qui contiennent beaucoup d’acides gras saturés déconseillés pour la santé.

12654223_10153987215282845_3517069764141467124_n

Pour ces caractéristiques, les anciens utilisaient l’huile d’olive non seulement pour l’alimentation mais aussi comme médicament ou cosmétique car l’une de ses caractéristiques est d’absorber les odeurs, ce qui en faisait une bonne base pour les parfums.

L’huile d’olive doit être gardée :

–          à l’abri de la lumière (à cause de l’action oxydante de la lumière)

–          à une température supérieure à 12 degrés (car le froid détruit les substances anti oxydantes et est préjudiciable au goût) ; la température idéale de conservation est de 14-15 degrés

–          loin de sources d’odeurs fortes (comme par exemple le vinaigre ou des produits ménagers odorants)

huile-de-toscane2

L’huile nouvelle est à consommer au plus vite, sans vous soucier du dépôt qui peut se former au fond de la bouteille pour les huiles non filtrées : il s’agit simplement des résidus de la pulpe et des noyaux de l’olive et non de produits d’altération de l’huile.

Mes oliveraies en Toscane se trouvent à 700m d’altitude ce qui les protège tout naturellement des nombreuses maladies et insectes qui ont fait des ravages en Italie ces dernières années. Mais l’olivier est une plante capricieuse, elle a tendance à produire une année sur 2 et cette année nous sommes dans le creux.

J’ai cueilli 3.5 quintaux d’olives qui ont produit 35 litres d’huile, soit 70 bouteilles de 50cl, pour un cout total de production de 32€ le litre. Je n’aurais donc que quelques bouteilles à distribuer avec parcimonie à 15€/pièce à mes followers les plus fidèles. J’attends vos réservations 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s