Cibus, Français, Olio d'oliva - Huile d'olive - Olive Oil, sweet
Leave a Comment

Italiens à l’étranger : les immanquables des colis-victuailles de Noël

Aujourd’hui 2 décembre, commence officiellement le compte à rebours jusqu’à Noël et comme chaque année en cette période, je reçois de la part de ma famille italienne plusieurs colis contenants les victuailles nécessaires à affronter les fêtes. Cette tradition est ancrée dans chaque famille dont les enfants sont partis vivre à l’étranger ou pire encore dans le nord de la botte. Par enfants je veux parler de la progéniture de tout âge qui s’éloigne de la maison ne serait-ce que de quelques km.

Italian Family

Ce rituel sacré ne tient absolument pas compte du fait que vous ayez accès à toute sorte de spécialités culinaires, de restaurants, de marchés de producteurs ou de grandes surfaces où que vous vous trouviez sur la planète. La nourriture est ce qui nous lie à notre terre, c’est notre identité et l’instinct de conservation de l’être humain est incarné parfaitement par l’envoi de ces colis-victuailles.

En consultant d’autres amis expat, j’ai pu lister le contenu de ces colis. S’il venait à manquer ne serait-ce que l’un de ces aliments, les fêtes de Noël seraient complètement gâchées et l’affection que notre famille nous porte, remise totalement en question.

i-viveri-dellemigrato

PANETTONE et CHOCOLATS

Je commence par les spécialités de saison avec cette grosse brioche aux fruits confits qui orne toutes les tables de Noël. Un étouffe chrétien que l’on nous oblige à manger en fin de repas et qui, depuis que je vis à l’étranger, je déguste le matin au petit déj en le trempant dans un bon café au lait (Shuuuut, c’est mal ce que je fais). S’en suit le ballotin de gianduiotti aux noisettes du Piémont dont le chocolat fondu incruste le bout de mes doigts pendant que j’écris les cartes de voeux en ce moment même (oui, j’envoi encore des cartes papier avec un petit mot personnel et mon empreinte digitale donc, en guise de signature). Les variantes: baci Perugina, torroncini, biscuits secs et cannoli siciliani qui arrivent immanquablement en mille morceaux.

HUILE D’OLIVE

Celle que je produis en Toscane, mais en bidon taille XXXL, celle qui gratte au fond de la gorge, non filtrée, de couleur vert fluo, avec laquelle je fris, je badigeonne, j’assaisonne, je trempe. De toute façon l’utilisation du beurre est bannie dans ma cuisine, ce qui rend l’huile d’olive une denrée primordiale à ma survie.

PASTA

Et pas seulement celle faite maison dont l’envoi pourrait se comprendre, mais également celle de fabrication industrielle, type le pack de penne Barilla d’1kg, car c’est bien connu, cette marque n’est pas du tout présente à l’international….

CONSERVES

Poivrons, tomates, aubergines, ail, sardines et j’en passe, le tout sous huile et en pot. Chaque pot occupe un espace bien défini pour compléter le colis et s’il n’y a plus d’espace tant pis, on fait un deuxième carton.

SAUCE TOMATE

Un chapitre à part. Je parle de celle que vous avez aidé à faire et à mettre en bouteille durant l’été (je vous renvoie à mon article sur la préparation de cette sauce en famille ici : https://lazazzerawineblog.com/2015/08/24/nuits-magiques-en-toscane-sauce-tomate-et-histoires-de-famille/) … celle dont le “clack” de l’ouverture déclenche immédiatement une fontaine de larmes car la cuisine est envahie par cette odeur familière et nostalgique de “mon-chez-moi-là-bas-qui-me-manques”.

CHARCUTERIE

Un autre grand classique : saucisse fraîche aux graines de fenouil, coppa, jambon de sanglier, comme si la production de charcuterie était bannie par décret ministériel à l’étranger.

FROMAGES

La mozzarella de bouflonne doit être envoyée en colis express et fait toujours l’objet d’un envoi à part, cela n’empèche en rien de déballer des formes entières de fromage, transpirantes et qui bêlent encore.

PARMIGIANO REGGIANO

Vous êtes en train de vous demander pourquoi? Pourtant, il est bien moins cher en Italie. Stop.

TARALLI

Les taralli sont automatiquement sifflés par les collègues au bureau dès qu’ils en franchissent le seuil et qui s’empiffrent de toutes les variétés : des classiques à l’huile d’olive, aux oignons, au piment, aux pommes de terre et au vin, un catalogue infini de glucides qui font du bien par là où ils passent.

THON EN BOITE

Un grand mystère.

AROMES ET EPICES

La sauce s’assaisonne uniquement avec l’origan de tonton, la sauge-qui-sent-vraiment-la-sauge ainsi que le romarin, des aromates uniques à notre microclimat, introuvables sur le reste de la planète.

FRUITS FRAIS ET SECS

Impossible de trouver aujourd’hui des fruits frais et bons dans les tristes et grises villes que nous habitons…ni une, ni deux, voici venir à vous l’étalage complet du primeur: citrons, oranges, poires, pommes, melons, figues. Mais aussi amandes, pistaches, noix, noisettes. Bref, tout ce qu’il vous faut pour réaliser vos recettes avec cet ingrédient “secret”…

EAUX DE VIE

Les infusions alcoolisées faites maison sont le coup de grâce. A faire défiler comme des stars à la fin d’un dîner huppé mais aussi très utiles pour déboucher l’évier en cas de trop plein car on parle là d’alcool pur à 90°. Pour les dragons moyenâgeux.

Ais-je oublié quelque chose?

Allez, joyeuse fêtes en famille et BUON NATALE!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s