Bordeaux, Français, Primeurs, Uncategorized
Leave a Comment

2017 Petit millésime, Grand vin

Primeurs 2017 à Bordeaux, quelles sont les tendances de ce millésime ?

On vous dira que c’est terriblement 2014 ; certains vous diront que c’est plein de fraicheur et de fruit, d’autres que ça manque d’opulence; que Pauillac et St Julien sont parfaitement verticaux, à couper en lignes droites avec des ciseaux alors que les autres appellations sont des montagnes russes; Vous détesterez et vous adorerez. Ce sera l’opposé de ce à quoi vous vous attendiez ou, très précisément, ce que vous souhaitez, et cette schizophrénie vous donnera le tournis.

Comme un fil Instagram, nous recevons de multiples commentaires et nous passons allègrement de la rive droite à la rive gauche, du Cabernet au Merlot, d’un monstre de puissance à un vin charmeur. Tout et son contraire. Là aussi on a la tête qui tourne.

Seulement il se passe une chose inouïe de vendange en vendange : le vin, lui, s’impose.

Même si l’on veut ignorer Bordeaux, quelque chose s’imprime en nous et on l’adopte.

L’important est de continuer à être curieux. Dans le fond ce vin est français : le style il l’a. Et il est pareil aux fondations d’une maison : c’est solide, on peut fabriquer toute sorte de choses dessus, prendre des risques, évoluer et le transformer un peu. Mais dans dix ans, en relisant nos articles de blog, on comprendra que 2017 c’était tout simplement du très bon Bordeaux, Instagrammé par le filtre à la mode du moment.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s