All posts filed under: Bordeaux

2017 Petit millésime, Grand vin

Primeurs 2017 à Bordeaux, quelles sont les tendances de ce millésime ? On vous dira que c’est terriblement 2014 ; certains vous diront que c’est plein de fraicheur et de fruit, d’autres que ça manque d’opulence; que Pauillac et St Julien sont parfaitement verticaux, à couper en lignes droites avec des ciseaux alors que les autres appellations sont des montagnes russes; Vous détesterez et vous adorerez. Ce sera l’opposé de ce à quoi vous vous attendiez ou, très précisément, ce que vous souhaitez, et cette schizophrénie vous donnera le tournis. Comme un fil Instagram, nous recevons de multiples commentaires et nous passons allègrement de la rive droite à la rive gauche, du Cabernet au Merlot, d’un monstre de puissance à un vin charmeur. Tout et son contraire. Là aussi on a la tête qui tourne. Seulement il se passe une chose inouïe de vendange en vendange : le vin, lui, s’impose. Même si l’on veut ignorer Bordeaux, quelque chose s’imprime en nous et on l’adopte. L’important est de continuer à être curieux. Dans le fond ce vin est français : le style il l’a. Et il …

Blog to savors the fresh wind blowing through Bordeaux..

« The Garonne : rising too high, dropping too low, drying up, overflowing, flowing too… but when the Garonne reaches Bordeaux, it gives the city a flirtatious hip check and pours on the charm. » Anna Moï. On the left bank of this « hussy » river, the city reflects back an array of distinguished facades along its 4,500 meters of quays, like some kind of gigantic palace that starts who knows where and may end up in the sea. On the south side of the river, at Quai de Paludate, you’ll pass by the cellars of the Bernard family where I work for Millésima, the winemerchant branch of the family business, whose cellars are less obtrusive, yet just as lavish, displaying a series of somewhat austere trompe l’oeils along the same quay. A subtle bunch of grapes on one of the pediments at number 87 is the only telltale trace of the building’s vocation. Behind the discreet walls are 3 hectares of treasures, cases of bottles stacked several levels high—two to three million of them depending on the time of …

Champagne is forever

Deep inside the champagne houses, there’s more than endless cold, damp tunnels suitable for aging the beverage. Every 2 years at Millésima, some 1,000 visitors discover the house’s long history in a orchestrated tasting, an opportunity to discover the nuances between the different cuvées and the different maisons, all in one place. This year the « Panorama Champagne » will take place in Bordeaux at the Matmut Atlantique Stadium on the 7th of November, from 6 to 10pm, where 24 maisons will present more than 90 cuvées. Let’s focus on two of them. Tickets avalable here : event.millesima.fr (your promo code at the end of this post) Laurent Perrier : The shadow of a great man still looms over the house of Laurent-Perrier in Tours-sur-Marne. Bernard de Nonancourt, an early member of the French Resistance, set out to revive a house that was in ruins following World War II, turning it into the fourth-ranking champagne group—Salon and Delamotte included—thanks to his innovations and the timeless quality of his wines. He was the first to market a non-vintage rosé brut (1968) …

Alcool libre !

« L’ère des vins qui titrent à 15% est définitivement révolue. C’est le moment des vins légers et frais ». Voici ce qu’a déclaré Jancis Robinson à propos des primeurs bordelais 2016 (source Financial Times). Plus les vignes chauffent sous l’effet des changements climatiques favorisant ainsi l’augmentation du degré alcoolique, plus le palais collectif cherche un peu de répit en choisissant des vins rafraichissants et regarde avec méfiance à ceux qui incarnent la chaleur solaire. C’est l’une des lois du mouvement dévoilée par Newton : l’action est toujours égale à la réaction. Bordeaux a donc dû apprendre en moins d’une génération à produire des vins différemment. Avant on enlevait les feuilles pour donner libre cours aux bienfaits des rayons solaires, maintenant le risque de “cuisson” des grappes est trop élevé. Cette prise de conscience a abouti à un tournant dans la production bordelaise. Jancis la synthétise ainsi : « On augmente les rendements afin de retarder la maturité et atteindre ainsi l’équilibre. Aujourd’hui les rendements se fixent naturellement autour des 45hl/ht ». D’ailleurs plus personne à Bordeaux ne se vante de ses …

Small is beautiful

Ce slogan m’évoque le petit domaine viticole profondément lié à sa terre et dont les dimensions limitées permettent au vigneron de prodiguer des soins minutieux et artisanaux en vigne comme en cave, soins grâce auxquels son vin pourra atteindre des niveaux très élevés de qualité. Non seulement, il m’évoque le courage de tenter de nouvelles approches, d’expérimenter et innover, d’accepter de nouveaux défis. Mais ce slogan qui dans l’imaginaire collectif semble opposer les petits domaines à la grosse « industrie » viticole, doit se gorger de nouvelles interprétations. Certes small is beautiful, mais pas seulement. Outre la passion qui pousse nos vignerons à la recherche de la qualité absolue, il faut y ajouter le sens de l’artisanat sans lequel le « small » ne serait pas « beautiful ». C’est l’artisanat et non les dimensions qui marquent la différence entre le small et le big. Sans oublier le sens de l’entreprenariat sans lequel le small risquerait de disparaître… Bref, ce slogan est sujet à bien plus d’interprétations qu’il n’y parait et je me suis mise à le détricoter ce dimanche sur le …

Penfolds, le grand sorcier vigneron et la vallée magique de Barossa

Petite intro juste pour nous situer. Je me trouve en ce moment dans le sud de l’Australie, à 75 km de la ville d’Adelaide dans une vallée colonisée par des immigrants éuropéens en 1842 et qui, aujourd’hui, compte plus de 150 domaines viticoles et 70 caves avec une large production : Shiraz (le top), Chardonnay, mais aussi Riesling, Sémillon, Cabernet Sauvignon, Fiano, Montepulciano et j’en passe, une impressionnante palette de vins influencée par l’incroyable variété des microclimats de la région. La meilleure période pour profiter du patrimoine oenologique de la Barossa Valley est certainement celle-ci (tout début du mois de mars) pendant que toutes les caves se préparent à vendenger. Toutes sont ouvertes au public 7j/7 de 9h à 17h et proposent des “stages” pour ceux qui comme moi, poussés par la passion du vin, ont envie d’interagir avec les petites réalités familiales, un tapis de petits villages et vignobles qui se déploie à perte de vue depuis les collines qui entourent la ville, les Adelaide Hills, un panorama à vous couper le souffle. Mais …

Les Carmes Haut Brion, la cave qui transcende ses semblables

Existe-t-il-il-il UNE cave design? LA cave design? Est-elle plus qu’un mirage lustré, plus qu’une projection fantasmatique? Parmi un buisson de nouvelles construction bordelaises, j’ai trouvé MA cave design, celle qui transcende et synthétise ses semblables. Elle est de métal et béton, entourée d’eau pour mieux en refléter l’émerveillement du visiteur , enchâssée dans la ville de Bordeaux (20 rue des Carmes) et elle incarne une âme dans un corps structuré par le créateur Philippe Starck et l’architecte Luc Arsene-Henry. Pour les uns il s’agit d’une jolie fardée, pour d’autres elle est un trottin à l’œuvre. Pour moi, avant aujourd’hui, il s’agissait d’un mirage, trop belle pour être vraie. Mais en vrai? En vrai, elle est un aimant qui attire les hommes, lascive, succube, on la regarde comme on contemple les nuages, chacun y lit une incarnation vaporeuse de ses propres rêves, elle échappe au temps. En vrai, c’est une lame dont le regard tranchant a l’air de faire quelque chose de plus que de vous regarder… En vrai, c’est une cave urbaine qui se visite: sur réservation par téléphone au …