All posts filed under: Chianti Classico

Fèlsina ou le Sangiovese comme style de vie

Nous sommes sur les collines de Castelnuovo Berardenga, terre de frontière entre le Chianti Classico et les Crete Senesi et c’est ici que la famille Poggiali installe son domaine dans les années ’60 en investissant dès le début (et courageusement) sur la qualité du Sangiovese et ses multiples expressions dues à un patrimoine unique de clones. La deuxième génération a ensuite modernisé la gestion des vignes mais sans jamais trahir cette terre toscane et l’esprit d’authenticité du cépage. Aujourd’hui c’est la 3e génération qui conduit le vignoble et qui est passée de quelques hectares à une superficie de 90, une mosaïque de sols et microclimats assez variés. Au centre, toujours, le Sangiovese, objet de toutes les attentions, de sélections parcellaires, expérimentations, arrachages et nouvelles plantations. Et toujours vinifié en pureté afin de mettre en valeur, hier comme aujourd’hui, le patrimoine des clones et des terroirs collinaires. Fèlsina a toujours accepté la confrontation avec la technologie, les techniques biologiques ou biodynamiques. C’est une façon réfléchie de respecter la tradition sans pour autant rester figés et répéter le …

La sélection italienne du Grand Tasting et les infatigables alchimistes de la pizza napolitaine

Chaque année il y a un événement de la vinosphère, un seul, que je ne rate jamais : le Grand Tasting à Paris de Bettane+Desseauve. Cette année encore, au Carrousel du Louvre, les 25 et 26 novembre, vous pourrez retrouver le meilleur des vins français en dégustation mais également une très belle sélection de domaines italiens (salle 111) que je vous invite à découvrir ici. Nombre d’entre eux m’ont accueillie lors de mes pérégrinations viticoles dont je relate les exploits sur ce blog, dans une série d’articles en français déjà publiés que je vous invite à relire : (d’autres archives sont disponibles mais en anglais ou italien…). MONTEVERTINE , une façon différente d’interpréter le Chianti Classico. À lire l’article : Rigoureusement sans appellation CAVALLOTTO VIE DI ROMANS PODERE IL CARNASCIALE ROBERTO VOERZIO PETROLO LA MASSA PLANETA MONTENIDOLI LE MACCHIOLE PIO CESARE, cave historique bâtie sur les murs romains d’Alba Pompeia en Piémont. A lire l’article : Barolo Pio Cesare, Please don’t call it regular COLLEMASSARI &  POGGIO DI SOTTO & GRATTAMACCO BORGOLUCE BRIZIARELLI SARTARELLI CASALE DEL GIGLIO AZELIA MASCIARELLI BISOL TENUTA …

Le mouvement perpétuel du Chianti Classico dans l’œuf

C’est dans cette portion de Toscane que les anglais ont familièrement baptisé “Chiantishire” que se trouve la nouvelle cave de Greti, appartenant au groupe Santa Margherita, dédiée à l’élevage et à l’embouteillage des vins du pôle toscan du groupe : Lamole di Lamole et Villa Vistarenni (Chianti) et Tenuta Sassoregale (Maremma). Nous sommes seulement à 2km de Greve in Chianti, au milieu des douces collines recouvertes de vignobles, oliveraies, bois, pinèdes, châteaux et bourgs anciens. Une région dans la région dont la renommée n’est plus à faire, comme celle de Bordeaux, de la Champagne ou de la Bourgogne. Pour rappel, Santa Margherita est un groupe fondé en 1935 dont le produit phare est le Pinot Grigio, leader du marché depuis plus de 50 ans. Originaire de Vénétie, le groupe possède aujourd’hui des vignobles et des caves sur plusieurs appellations : Vénétie donc, mais aussi Conegliano-Valdobbiadene (la patrie du Prosecco), le Haut Adige (entre l’Autriche et la Suisse), la Lombardie (Franciacorta), la Sicile et la Toscane. Le fer de lance du pôle toscan est certainement à …

Enomatic & Cochonnailles

Le cochon avant tout, mais pas n’importe lequel. Le “Grigio”, de père Large White (le classique cochon tout rose) et de mère Cinta Senese (“Ceinture de Sienne”, des cochons noir ou gris avec une ceinture de poil toute blanche), la meilleure race pour la charcuterie toscane. On est à Greve in Chianti, village à une trentaine de km de Florence, sur la route du Chianti Classico qui relie la capitale toscane à Sienne. Un lieu connu aussi grâce à une institution locale : l’Antica Macelleria Falorni. Elle y est établie sous les porches de la place Matteotti depuis 1806. Deux frères sont aux manettes aujourd’hui, Lorenzo (70 ans) et Stefano (68 ans) et c’est grâce à eux que la “boucherie” est devenue une marque de qualité du Made in Tuscany. Leur esprit entrepreneur et dynamique, a poussé les deux frères à élargir le rayon de leurs intérêts, toujours lié à la mise en valeur du terroir, où le vin occupe tout naturellement, avec la charcuterie, une place majeure. On leur doit le rachat des caves …

Chianti Classico Gran Selezione un an après, mission qualité pour Rocca delle Macie

C’était l’année 1973 quand le producteur cinématographique Italo Zingarelli décida de réaliser son rêve et fonda sa propre cave dans l’épicentre du Chianti Classico. Aujourd’hui, Rocca delle Macie est dirigée par son fils Sergio et sa fille Sandra, qui continuent ainsi l’activité familiale avec passion en produisant des vins de Toscane authentiques qui rejoignent les marchés internationaux grâce à la troisième génération, Giulia, Andrea et Fabio. Les hectares sont passés de 2 à 200, divisé en 6 domaines bien distincts : Le Macie, Sant’Alfonso, Fizzano, le Tavolelle, Campomaccione, Casamaria. Sergio Zingarelli est aussi le Président du Consortium du Chianti Classico. Pour lui le travail en vigne est fondamental et il mène une campagne de réimplantation en éliminant les vieux vignobles qui ne produisent plus la qualité maximale qu’il recherche. La grande nouveauté de cette année est représentée par la nouvelle typologie Gran Selezione Riserva di Fizzano, le pic de la pyramide de qualité de l’appellation Chianti Classico. Depuis son lancement en 2014, les domaines certifiés ont doublés, de 35 ils sont passés à 68, pour …

Rigoureusement sans appellation

J’ai rencontré Martino Manetti lors du dernier Grand Tasting à Paris mais je connaissais déjà son domaine toscan à Radda in Chianti :  Montevertine. Avant sa rencontre, je considérais Montevertine comme une cave produisant uniquement des Supertuscans, même si bien loin de la mode des assemblages à base de Merlot et Cabernet Sauvignon qui règnent dans cette catégorie, ce que je ne savais pas c’était que son domaine est considéré comme un pilier de l’appellation du Chianti Classico tout en n’y ayant jamais adhéré. En effet, aucun de ses vins ne rentre dans aucune des appellations toscanes, même dans celles qui sont le plus permissives ou génériques, pourtant il m’est difficile d’imaginer des vins plus typiques et expressifs de ce terroir. Martino porte aujourd’hui sur ses épaules l’histoire de cette cave, de ces vignes, de sa philosophie, une façon différente d’interpréter le Chianti Classico. Son père a crée, dans sa résidence secondaires sur les collines de Radda, le futur de sa descendance, un vin qui témoigne de choix forts, souvent en dehors des sentiers battus et encore …

50 nuances de Chianti Classico, les primeurs toscans

Février c’est le mois de l’échangisme en Toscane, pour les winelovers j’entends. Un coup à San Gimignano, puis Montepulciano, Montalcino et bien sur à Florence pour les soirées à plumes du coq noir. Arborant sa crête de Président du Consortium, M. Sergio Zingarelli nous murmure à l’oreille les chiffres en hausse du Chianti Classico + 5% en 2014, vient ensuite le coup de fouet du 82% réalisé à l’export, un bond intense de + 30%. Que dire du « safe » Chianti Classico, la frange bio de l’appellation qui représente 25%… En léchant les gouttelettes du nectar rouge aux coins des lèvres turgides, les bouches échangeaient sur la grande question des riserva versus la gran selezione, des tendances divergentes qui se rejoignent au moins sur la qualité des millésimes dégustés, à savoir un 2013 frais mais maigre en quantité, avec des vins très juteux et élégants versus un 2012 qui montre vite ses limites et de pépites en 2011. Mais passons maintenant aux dégustations, je ne reporte ici que ce que j’ai le plus aimé, …