All posts filed under: OIV Msc

Sauvignon blanc, a polarising grape

Not sure about sauvignon blanc ? For me it helps to know where you sit (and sip) on the flavour spectrum. Fans blissfully imbibe this wine, while detractors describe it as “cat’s pee ” or sweaty armpits. Devotees like it cold on a hot day. The cynics wouldn’t be seen dead with a glass yet offer them chilled Sancerre and they’ll purr words such as “clean, crisp and minerally”. Like so many things in life, there is truth in both extremes. Under the wine laws of France, sauvignon blanc is the mandatory white grape of the Sancerre region. When planted in the area’s chalk – laden soils, it takes on a unique personality : subtle and charming, restrained and discreet, an excellent example of terroir, that indefinable word that expresses a wine’s sense of place rather than its variety. The other distinct terroir for sauvignon blanc is Marlborough, on New Zealand’s south island. It’s recent (and equally valid) terroir, first recognised with the pivotal 1985 Cloudy Bay sauvignon blanc. Fresh – cut grass, goosebarry, passion …

La Tasmania, il prossimo paradiso del vino

Atterrare a Hobart durante l’autunno australe appena cominciato significa esporsi a raffiche di vento che mettono a dura prova i nervi dei piloti e passeggeri. Una volta toccata terra, si scopre pero’ un « piccolo » paradiso dove tanti viticoltori si stanno trasferendo dalla madre patria Australia dove l’industria del vino stagna, mentre qui é in via di sviluppo. Quest’isola di 68.400 km2, ovvero 3 volte la Sardegna, é preservata rispetto al resto del paese che subisce siccità, incendi, cambiamenti climatici e precipitazioni record. Si contano più di 160 « vignerons » che, sull’isola, occupano per ora solo 1900 ettari, una parte microscopica delle terre agricole disponibili la cui economia si basa sull’allevamento di mucche e pecore, la produzione di mele, fragole, pere ed anche di qualche bel oliveto… Qui la vite ha trovato il suo spazio, già subito ad Hobart, dove il primo vigneto di pinot noir piantato 30 anni fa’ abbraccia il museo di arte contemporanea. Questo vitigno rappresenta 1/3 della produzione della Tasmania ed una rivalità sta nascendo con la vicina Nuova Zelanda che lavora sulla …

Penfolds, le grand sorcier vigneron et la vallée magique de Barossa

Petite intro juste pour nous situer. Je me trouve en ce moment dans le sud de l’Australie, à 75 km de la ville d’Adelaide dans une vallée colonisée par des immigrants éuropéens en 1842 et qui, aujourd’hui, compte plus de 150 domaines viticoles et 70 caves avec une large production : Shiraz (le top), Chardonnay, mais aussi Riesling, Sémillon, Cabernet Sauvignon, Fiano, Montepulciano et j’en passe, une impressionnante palette de vins influencée par l’incroyable variété des microclimats de la région. La meilleure période pour profiter du patrimoine oenologique de la Barossa Valley est certainement celle-ci (tout début du mois de mars) pendant que toutes les caves se préparent à vendenger. Toutes sont ouvertes au public 7j/7 de 9h à 17h et proposent des “stages” pour ceux qui comme moi, poussés par la passion du vin, ont envie d’interagir avec les petites réalités familiales, un tapis de petits villages et vignobles qui se déploie à perte de vue depuis les collines qui entourent la ville, les Adelaide Hills, un panorama à vous couper le souffle. Mais …

L’Australie du futur sera une mosaïque raffinée

Il vous faut abandonner le stéréotype du vin de masse et des rouges musclés durant cet entretien que j’ai eu avec Brian Walsh, Président de Wine Australia et son collègue Walter Speller qui a suivi le projet Italian Grape Varieties. « Notre objectif est celui de changer la perception du public qui pense que l’Australie vend uniquement des vins pas chers et cuits par le soleil à la grande distribution. Aujourd’hui nous misons sur une tranche de consommateurs plus avertis et à gagner la confiance des sommeliers avec des vins surprenants qui expriment leur terroir d’origine ». Voici le tableau, nettement différent, que nous pourrons admirer d’ici quelques années selon Brian Walsh, Président de Wine Australia et aussi responsable technique de Yalumba, la plus ancienne des maisons viticoles familiales australiennes. Quelles stratégies ? Plus de qualité et de terroir. On compte aujourd’hui 65 zones viticoles en Australie, desquelles 30 jouissent d’un climat plus frais qu’à Bordeaux. Il ne faudra donc pas s’étonner si la métamorphose citée ci-dessus finira par aboutir. Le nouveau plan stratégique jusqu’en 2020 prévoit des investissements …

Fattoria del Colle

Voici la maison d’une grande dame de la viticulture toscane, Madame Donatella Cinelli Colombini. Un domaine de 336 hectares surplombant les crêtes de Sienne. Outre les 18 hectares de vigne, vous trouverez ici les immanquables oliviers, des champs de céréales et 5 réserves dédiées à la production de la truffe blanche. La Fattoria del Colle est en lieu d’accueil et de séjour : chambres, piscines, SPA, activités de trekking, mountain bike, visite de cave et dégustation de vins, cours de cuisine, restaurant, vous aurez tout sur place pour réussir et apprécier quelques jours de relax non loin de Montalcino. La Fattoria a un passé tumultueux, d’abord ce fut un lieu pieu de recueil pour ermites, puis un fort pour les armées et enfin un lieu de débauche pour les amours clandestins du Grand-Duc de Toscane. Les traces du passé se retrouvent partout, dans la chapelle, les fresques, les cuisines… La cave où Donatella officie se déploie sur 4 étages, en commençant par les souterrains moyenâgeux jusqu’au sous plafond où vieilli le Vin Santo maison. Secondée par …

Amiata, la montagne de feu

Cet ancien volcan du Pléistocène est la montagne sacrée de la Maremma toscane. Ses flans sont plantés de chênes, de châtaigner, de sapins, de hêtres et au sommet de prairies jusqu’à 1734 mètres. Photo Credit Luca Coscarelli http://www.photo3.eu Autrefois, la montagne fournissait toutes les ressources vivrières : les habitants mangeaient la châtaigne sous toutes ses formes, produisaient du charbon de bois et exploitaient les multiples carrières et mines de pyrite, de cuivre, de kaolin et de cinabre, le minerai du mercure, du Mont Amiata. Photo Credit Luca Coscarelli http://www.photo3.eu A partir de 600 mètres, le châtaigner règne en maitre avec des arbres majestueux qui produisent d’excellents fruits (comme l’IGP châtaigne de l’Amiata) au pieds desquels on déniche à partir de la fin de l’été cèpes, girolles et autres champignons. La truffe s’y trouve toute l’année : la rare noire d’hiver (de novembre à mars) la blanche et noire d’été moins prisée le reste de l’année. Ici c’est le paradis des sangliers, des chevreuils…et des chasseurs! Photo Credit Luca Coscarelli http://www.photo3.eu Le volcan garde encore une …