All posts tagged: amphore

L’Australie du futur sera une mosaïque raffinée

Il vous faut abandonner le stéréotype du vin de masse et des rouges musclés durant cet entretien que j’ai eu avec Brian Walsh, Président de Wine Australia et son collègue Walter Speller qui a suivi le projet Italian Grape Varieties. « Notre objectif est celui de changer la perception du public qui pense que l’Australie vend uniquement des vins pas chers et cuits par le soleil à la grande distribution. Aujourd’hui nous misons sur une tranche de consommateurs plus avertis et à gagner la confiance des sommeliers avec des vins surprenants qui expriment leur terroir d’origine ». Voici le tableau, nettement différent, que nous pourrons admirer d’ici quelques années selon Brian Walsh, Président de Wine Australia et aussi responsable technique de Yalumba, la plus ancienne des maisons viticoles familiales australiennes. Quelles stratégies ? Plus de qualité et de terroir. On compte aujourd’hui 65 zones viticoles en Australie, desquelles 30 jouissent d’un climat plus frais qu’à Bordeaux. Il ne faudra donc pas s’étonner si la métamorphose citée ci-dessus finira par aboutir. Le nouveau plan stratégique jusqu’en 2020 prévoit des investissements …

Géorgie, collage rétro

Prologue : La Géorgie est connue depuis toujours pour être le pays de la vigne et du vin. Cette tradition vinicole est difficile à imaginer sans penser immédiatement aux qvevri. La vinification dans les qvevri se perpétue depuis 8 000 ans. Les vins produits en qvevri sont uniques, d’une part à cause de leurs qualités nutritionnelles et curatives, d’autre part pour leur bouquet et gout si distinctif. Cette méthode de production ancienne est l’un des trésors culturels nationaux. Le vin a une place cruciale dans la société géorgienne. Les Qvevri : Le qvevri est une amphore utilisée pour produire, bonifier et garder le vin. Il est composé d’une argile particulière utilisée depuis toujours par les familles d’artisans qui savent la reconnaitre afin de produire les jarres selon la tradition, chacun dans leur région. Ce savoir-faire se transmets de père en fils (pas de femmes dans le métier car il s’agit d’un travail très physique, les litrages commençant à partir de 1 000 litres). Les villages historiques de production des qvevri sont : Atsana dans la région de Guria, Mkatubani, …