All posts tagged: etienne garnaud

Alcool libre !

« L’ère des vins qui titrent à 15% est définitivement révolue. C’est le moment des vins légers et frais ». Voici ce qu’a déclaré Jancis Robinson à propos des primeurs bordelais 2016 (source Financial Times). Plus les vignes chauffent sous l’effet des changements climatiques favorisant ainsi l’augmentation du degré alcoolique, plus le palais collectif cherche un peu de répit en choisissant des vins rafraichissants et regarde avec méfiance à ceux qui incarnent la chaleur solaire. C’est l’une des lois du mouvement dévoilée par Newton : l’action est toujours égale à la réaction. Bordeaux a donc dû apprendre en moins d’une génération à produire des vins différemment. Avant on enlevait les feuilles pour donner libre cours aux bienfaits des rayons solaires, maintenant le risque de “cuisson” des grappes est trop élevé. Cette prise de conscience a abouti à un tournant dans la production bordelaise. Jancis la synthétise ainsi : « On augmente les rendements afin de retarder la maturité et atteindre ainsi l’équilibre. Aujourd’hui les rendements se fixent naturellement autour des 45hl/ht ». D’ailleurs plus personne à Bordeaux ne se vante de ses …

Grand Siècle #LaurentPerrier et Fish’n Chips #GordonRamsay sous l’œil de la caméra #Millésima

“La nature ne donnera probablement jamais l’année œnologique parfaite, mais l’art de l’assemblage permet de rechercher cet absolu” Partant de ce postulat, c’est dans les années ’50 que Bernard de Nonancourt conçoit un nouveau type de cuvée, bien au-delà des millésimes rares, à la recherche de cette perfection «  Assembler le meilleur avec le meilleur pour obtenir le meilleur ». Il s’agit d’une innovation à l’exigence extrême : choisir non pas 1 mais 3 années exceptionnelles qui doivent se compléter parfaitement. Une année pour la structure, une année pour la finesse, une année pour la fraicheur. Assemblées exclusivement à partir d’un choix de 11 des 17 Grands Crus de Chardonnay (majoritaire à 55%) et Pinot Noir de Champagne pour retrouver à chaque fois le même style grâce à un long vieillissement en cave (10 ans). Crédit Photo @EGarnaud Il s’agit d’un vin qui prend sa plénitude à 12°, température à laquelle on peut en apprécier la richesse et profondeur aromatique, l’équilibre parfait entre la force et la délicatesse, entre l’intensité et la fraicheur, une expérience accessible à …