All posts tagged: langhe

L’abstinente repentie, le défi POP de Barolo

Vin, architecture et art contemporain sont à la recherche de nouveaux stimuli et l’œnologie promeut des projets de plus en plus ambitieux. Le dernier en date se trouve sous le signe du design italien. Surprise, la première cave pop d’Italie se trouve dans le fief du conservatisme. A Cannubi, la colline la plus emblématique des Langhe, où depuis toujours les viticulteurs se querellent les rangs de vigne à prix d’or. C’est la Terre Sainte du Barolo, inscrite à l’UNESCO depuis 2014. Dans ce contexte il est impossible que les deux énormes parallélépipèdes dessinés par l’architecte Gianni Arnaudo pour la cave L’Astemia Pentita (l’abstinente repentie) passent inaperçus. Ils sont en tout et pour tout identiques (matériaux et esthétique) aux caisses bois bouteilles. Comme on pouvait s’y attendre, même avant son ouverture, les critiques en ont fait toute une histoire mais Sandra Vezza, la propriétaire, minimise : « on ne peut pas prétendre à ce que tout le monde aime ou apprécie, les gouts et les couleurs…. Qui me connait sait que je n’aime pas spécialement aller contrecourant mais …

Borgogno possède un trésor mais le vend très, très lentement…

Le nom de « Borgogno » est lié à l’une des plus vieilles maisons viticoles du Piémont : il né avec Bartolomeo Borgogno qui fonda la maison en 1761. Depuis il est devenu de plus en plus connu et reconnu. Ce fut son Barolo à être choisi et servi lors du repas officiel qui célébrait l’union de l’Italie en une seule nation en 1861. Dans les années ’20, sous la direction de Cesare Borgogno , l’activité de la maison commence à se faire connaître à l’étranger mais ce fut après la fin de la 2e guerre mondiale que le développement prit son véritable essor en gagnant d’importants marchés à l’export, aux Usa mais aussi en Argentine, Venezuela e Brésil, consolidant ainsi également son positionnement en Europe. Après la refonte complète de la cave qui eut lieu entre 1954 et 1959, Cesare Borgogno passa la main à ses neveux Ida et Franco qui la laissèrent à leur tour à leurs enfants Cesare et Giorgio. Aujourd’hui la maison s’appelle « Giacomo Borgogno e Figli » et a acquit une expérience ultra séculaire …